Dernières nouvelles

Partir à Madagascar en famille !

Partir à Madagascar en famille !

4 août 2017
Actualités

On ne pense pas spontanément à l’île de Madagascar lorsqu’on recherche une destination de voyage en famille et pourtant… l’île a beaucoup à offrir pour divertir petits et grands ! En témoigne Nolwenn, responsable de la destination Madagascar pour la Route des voyages, qui revient d’un voyage dans le nord de l’île avec sa famille…

DSC00253

À quelle saison es tu partie à Mada ?

Je suis partie en famille avec mon mari et mes 2 enfants (3 et 9 ans) fin mai – début juin sur une douzaine de jours. Je conseillerai de partir dans le nord du pays de juin à novembre pour y être vraiment à la meilleure période et une quinzaine de jours, c’est vraiment parfait pour découvrir la région et avoir du temps pour se détendre également !

Quelles sont les spécificités de cette destination ?

Madagascar est un pays très pauvre avec de nombreuses difficultés économiques, politiques, sociales…dues à de nombreux facteurs géopolitiques, climatiques, d’isolement et de gestion… la population vit dans un grand état de pauvreté (plus visible au sud qu’au nord à cause du climat plus aride), malgré les richesses de son territoire !

Pour un voyageur, découvrir Madagascar nécessite un budget conséquent,car tout ce qui concerne le transport (vols internationaux, vols domestiques, voiture, bateau, essence, ..) pèse beaucoup sur le budget global du voyage .. ce sont des coûts fixes très importants !

Peu de concurrence au niveau de l’aérien et concernant les véhicules tout est importé et avec l’état des routes, beaucoup de frais sont engagés sur les véhicules à entretenir.

Par contre la nourriture y est très abordable!

Dès qu’on a pris en compte l’ambiance « Mora Mora » du pays (tranquille-tranquille) qu’on se laisse couler par le rythme et les conseils de notre guide, la découverte du pays est un vrai plaisir et un grand dépaysement !

Une destination que je recommande à tous les amoureux de destinations authentiques et qui savent s’adapter !

Quelle partie de l’île as tu visité ?

Après avoir il y a quelques années exploré le sud de l’ile jusqu’à Tuléar par la N7, l’ouest pour rejoindre Mordondava et les tsingy de Bemaraha, la N2 pour découvrir l’est du pays et la région de Mahajanga j’ai eu envie de découvrir le nord de l’ile de Diego Suarez au secteur de Nosy Be !

Il s’agit vraiment de l’extrême nord du pays…

L’avantage : il n’y a pas trop de kilomètres à parcourir (ne pas oublier que les routes à Madagascar sont plutôt des pistes même les routes nationales !) et il y a vraiment une très belle biodiversité ! On passe très rapidement de régions semi arides à des forets tropicales: c’est un véritable concentré du pays !

Les points phares de cette région sont :

– La baie de Diego Suarez et ses environs

– Les lémuriens, les caméléons et la végétation tropicale de la Montagne d’Ambre

– Les balades dans les Tsingy Rouges et de l’Ankarana

– La rencontre et partage de la vie locale dans la vallée du Sambirano

– L’ambiance et la lumière des îles de Nosy Komba, Nosy Be et Nosy Tanikely

DSC00386

Quelques surprises sur la destination ?

De cette région, de belles images «nature» me venaient en tête mais floués par des préjugés et des faits divers qu’on entend dans la presse..tourisme sexuel, tourisme de masse, problèmes de sécurité…

et …nous en sommes revenu enchantés!

Aucun problème de sécurité! Vous êtes accompagnés par un chauffeur et un guide sur tout le parcours : en plus de leur grande connaissance de la région et leur disponibilité, ils sont très attentionnés et s’adaptent complètement aux souhaits et à notre rythme, un grand avantage avc des enfants !

J’ai été vraiment surprise par la diversité des paysages : évoluer dans les tsingy de l’Ankarana (foret de pierre) grâce aux sentiers mis en place par l’équipe de spéléologues, Découvrir des grottes avec des milliers de chauves souris et des concrétions aussi impressionnantes les unes que les autres, Se fondre dans les tsingy rouges , Marcher sous les fougères et arbres tropicaux de la montagne d’ambre à la recherche de cascades, lacs,… Se relaxer dans de très belles successions de piscines naturelles à la cascade « du bon père »…Parcourir à pied les baies de Diego Suarez et voir de magnifiques baoboabs, une végétation aride…et nager dans des aquariums grandeur nature !

DSC00590

 

On a vraiment été bluffé par la faune locale (du caméléon panthère avec ses couleurs incroyables au plus petit caméléon du monde (2 à 3cm!) de ce gécko « uroplatos » qu’on distingue à peine au lézard vert fluo avec un cœur rouge dessiné sur sa tête , des zébus aux énormes crocodiles sans oublier les lémuriens si gracieux !

J’ai apprécié la diversité des hébergements :des gîtes communautaires de la vallée de Sambirano aux lodges plus confortables

Mais aussi les senteurs et les images colorés, l’ambiance africaine des marchés et l’accueil chaleureux de la population et de nos hôtes

DSC00850

Du tourisme de masse et sexuel, c’est vrai qu’on peut l’apercevoir si on le cherche…mais il est vraiment limité à des lieux précis… Alors aucune crainte à avoir pour venir en famille, en couple, entre amis dans la région et profitez d’un voyage très authentique!

Un vrai concentré du pays..les images du pays y sont vraiment toutes représentées !

Quelles activités as tu eu l’occasion de tester ?

– Dans chaque parc national et réserves, il y a différents chemins de randonnées de tout niveau et durée, ce qui permet à tout le monde de se faire plaisir et avoir une approche de l’ambiance du lieu… c’est vraiment accessible à tous ! Votre guide vous suggérera le parcours le plus adapté.

– Dans la vallée du Sambirano, nous avons à plusieurs reprises pris des pirogues pour traverser les rivières, les enfants ont pu également monter sur les charrettes à zébus, nous avons pris également un cyclo pousse sur Ambanja et on a fini par tester un taxi brousse sur une soixantaine de kilomètres…. les enfants ont adoré !
DSC00458

Un coup de cœur au cours de ce voyage ?

De nombreux coups de cœur..,

Pour ma fille, la rencontre avec autant d’animaux, avoir pu faire un magnifique baptême de plongée à 9 ans dans un aquarium grandeur nature avec des poissons tropicaux et de tortues marines sur la réserve matine de Nosy Tanikely !

Pour mon garçon, avoir découvert la saveur des fèves fraîches de cacao ! Un régal ! Pouvoir se baigner partout en rivières, criques, mer, … ! mais aussi d’avoir pu donner des bananes à manger aux lémuriens…

Pour mon mari avoir découvrir une richesse géologique exceptionnelle et je dirais pour ma part tout le voyage!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une étape ?

Elles sont toutes complémentaires et intéressantes, mais les Tsingy de l’Ankarana, c’est vraiment grandiose et unique..on avait envie d’y rester plus longtemps pour l’explorer davantage

Un hébergement ?

Les gîtes communautaires pour l’approche tourisme communautaire, être au sein même des villages…ressentir l’ambiance.

Les lodges de Nosy Komba qui sont dissimilés dans une végétation tropicale, les pieds dans le sable face au canal du Mozambique.

L‘Iharana bush camp pour son design et ses dégradés de couleurs sur les Tsingy de l’Ankarana lors du coucher du soleil
L’image du pays qui te revient en mémoire quand tu repenses à ce voyage ?


Une palette de couleurs phénoménale!

Le rouge de la latérite, le vert tendre des rizières au vert fluo des lézards, le turquoise de ses eaux, le gris des Tsingys, l’ocre des masques que se font les femmes Vezo, le blanc des plages, le bleu du ciel, le fluo des caméléons, le noir et blanc de la queue des lémuriens…

DSC01649

Retrouvez le parcours de Nolwen et sa famille sur notre site et tentez l’aventure !

http://www.route-voyages.com/destination-fiche/voyage-famille-nord-madagascar-1291.html#descriptif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *