Dernières nouvelles

Objectif autotour en Croatie !

1 juin 2017 | par melodie
Objectif autotour en Croatie !
Actualités
0

Florence nous raconte son voyage en Croatie en voiture de location

 

Ceinture ? Done

Rétroviseurs ? Done

Essence ? Done

Radio ? Done

Alors on y va ! Let’s go pour un autotour en Croatie d’environ 900 km de Zagreb à Dubrovnik !

 

Escale à Zagreb, capitale de la Croatie. Sans trop d’attentes sur la ville, j’admets être agréablement surprise par les couleurs. Façades jaunes, beaucoup de parcs, énormément de verdure. Tout compte fait, pas si gris Zagreb !

DSCN9962

DSCN9959

 

Bien évidemment, ne nous laissons pas abattre, beaucoup de kilomètres m’attendent, il faut prendre des forces avec un délicieux “strukli”. Qu’est-ce dont ? Une espèce de ravioli sucré au fromage servi dans un petit patio fleuri au soleil. On est bien !

 

DSCN9954

DSCN9955

 

Il est temps à présent de partir vers les fameux Lacs de Plitvice, étape nature. Arrivée après 140 km puis découverte du parc via les passerelles avec différents points de vue à couper le souffle. Une couleur d’eau impressionnante, une végétation luxuriante, des lacs qui se déversent les uns dans les autres… Une réelle carte postale ! Un goût de trop peu car je n’y reste qu’une demi journée. Une journée entière n’aurait pas été du luxe.

DSCN9970

DSCN9973DSCN9987

Retour au volant pour 230 km afin de rejoindre Trogir. Je suis toujours en Croatie mais étonnamment je me sens ailleurs. Rien à voir avec le début du voyage. Je suis sur le littoral et retrouve des airs de Côte d’Azur. Je flâne dans la vieille ville nichée sur une toute petite île, me perds dans les ruelles pavées, prends le temps de marcher sur les quais, de contempler les petits bateaux de plaisance, le tout sous 25°, une barquette de fraises à la main… Qu’on se le dise, tout va bien !

DSCN0006

DSCN0007

 

Départ pour Split, à 40 km de Trogir. Arrivée dans le centre-ville historique et installation à l’hôtel pour 2 nuits. Split aura gagné la palme de mon meilleur moment en Croatie, tout bête mais qui me séduira toujours : une balade en soirée dans les allées de la ville bordées de platanes. Leurs odeurs me transportent et m’accompagneront jusqu’à mon petit restaurant de fruits de mer près du port.

 

DSCN0045

DSCN0039
DSCN0009

 

Le lendemain : j’embarque avec ma voiture sur un ferry pour l’île de Hvar. Après 2h de navigation bien appréciées, je débarque à Stari Grad et conduis 20 min pour rejoindre la ville de Hvar. Encore des airs de Provence, surtout en mai et en juin lorsque tous les champs de lavandes sont en fleurs, beaucoup de vignobles, petites criques et routes sinueuses, une bonne radio de musique croate, toujours au volant, toujours une barquette de fraises à la main… Allez, je me gare et pars dans le petit centre-ville. Belle découverte !

DSCN0014

DSCN0012

DSCN0019

 

Retour sur le continent pour la dernière étape, la ville de Dubrovnik à 230 km. Après une erreur du GPS (trop dur d’admettre que la faute vient de moi…), je me perds. Il fallait bien que ça arrive pendant le voyage. La route étant censée longer la mer, je réalise en effet que les montagnes, les ânes traversant les routes perdues au milieu de nulle part et les trois maisons qui se battent en duel ne doivent pas faire partie de l’itinéraire … Tant pis, au lieu de 3h j’en ferai 5h pour rejoindre Dubrovnik. Passage aux frontières pour sortir de la Croatie, rentrer en Bosnie pour environ 20 min de route puis ressortir pour entrer de nouveau en Croatie. Plusieurs Croates s’installent en bord de route pour vendre fruits et légumes. Bien sûr un arrêt s’impose pour mes fraises avant d’arriver à Dubrovnik. Enfin !

DSCN0058

DSCN0060

DSCN0059

 

Je reste 3 nuits à Dubrovnik et prends le temps de découvrir la vieille cité. Il y a énormément de visites possibles ici ! La visite de la cité, le tour de ses remparts, une montée en funiculaire, une sortie en kayak ou en bateau taxi sur l’île de Lokrum ( l’île des amoureux ). Aucune déception, Dubrovnik est à la hauteur de ce qu’on peut espérer !

Vous pouvez aussi vous éloigner de la vieille ville et partir sur la péninsule de Babin Kuk. Plus reculée, moins culturelle, plus verte et beaucoup de petites plages.

DSCN0068 DSCN0069 DSCN0078 DSCN0089 DSCN0097

Après un rythme intense depuis Zagreb, il est temps de rejoindre l’aéroport de Dubrovnik, y abandonner ma voiture et quitter la Croatie. Je reviens à l’agence d’Angers avec de nouvelles découvertes et nouveaux conseils pour vous organiser le voyage de vos rêve en Adriatique ! Découvrez par exemple notre autotour à la découverte des incontournables de la Croatie, un voyage en liberté haut en couleur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *